Comment choisir une pompe de surface

Une pompe de surface permet le relevage des eaux, c’est à dire l’aspiration des eaux d’un point de puisage puis le refoulement à un point de rejet. Elle est principalement utilisé pour le pompage d’eaux claires, des eaux usées ou d’eaux chargées.

Ces principaux domaines d’utilisation sont : l’élevage, l’agriculture, l’industrie et l’usage résidentiellle.

caractéristiques à prendre en compte pour le choix d’une pompe de surface

Les principales caractéristiques à prendre en compte pour le choix d’une pompe de surface sont les suivantes:

Le débit 

Il s’agit de la quantité d’eau traversant la pompe par unité de temps, il est exprimé en m3 par l’heure

La pression 

Il s’agit de la vitesse de l’eau dans le tuyau souvent exprimé en Bar.

La hauteur manométrique 

Il s’agit de la hauteur totale du refoulement, c’est-à-dire la différence de niveau entre le point d’aspiration et le point de refoulement auquel on ajoute la pression de sortie souhaitée. On parle souvent de HMT. Celle-ci est exprimée en mètre colonne d’eau sachant que 1 bar = 10 mètres de colonne d’eau.

La hauteur d’aspiration 

C’est une des composantes de la HMT, il s’agit ici uniquement de la différence de hauteur entre l’eau à aspirer et la pompe. Sur une pompe de surface ,la hauteur maximum d’aspiration est de 7m.

La hauteur de refoulement 

C’est l’autre composante de la HMT, il s’agit ici uniquement de la différence de hauteur entre la pompe et le refoulement.

Les pertes de charge 

Ce terme désigne la perte de pression qui est générée à la fois par le frottement des fluides dans le tuyau et également par la hauteur que les fluides doivent remonter liée à la topographie du terrain.

Les éléments granulaire 

Cela désigne les éléments solide présent dans l’eau à pomper. La granulométrie est exprimée en millimètres.

Le type de pompe 

S’agit-il d’une pompe monocellulaire ou multicellulaire.

Pompe monocellulaire

Il s’agit de pompe mono-turbine d’entrée de gamme. Elles sont utilisées dans des applications domestiques simples et peu exigeante comme l’arrosage, vider un bassin ou une piscine.Ces pompes de surface sont adaptées pour le pompage de l’eau claire uniquement.

Il est a noter que ces pompes sont bruyantes (jusqu’à 80db) et à amorçage manuel.

L’image suivante est une illustration d’une pompe monocellulaire Caprari.

Pompe multicellulaire

La pompe de surface multicellulaire est équipée de plusieurs turbines ce qui permet d’obtenir une pression plus importante. Plus performante, économique et plus robuste, la pompe multicellulaire est également plus silencieuse et en général auto-amorçante. Ces pompes sont généralement utilisées dans l’agriculture, dans l’industrie et dans les applications nécessitant des débits importants.

L’image suivante est une illustration d’une pompe multicellulaire:

Figure montrant l’installation d’une pompe de surface

Pour le choix d’une pompe de surface, les critères déterminants sont la hauteur de refoulement et la pression de sortie.

Différents cas d’utilisation d’une pompe de surface

Il existe différents modèles adaptés des usages différents des pompes de surface. Certaines pompes de surface permettent d’aspirer des eaux chargées ou des liquides visqueux ou chimique.

Ces différents modèles adaptés des usages différents des pompes de surface sont les suivants;

Pompe de surface pour étang et rivière

Avant d’acquérir votre pompe, deux critères essentiels sont à prendre en compte : la hauteur de refoulement et la pression de sortie. Lors de l’aspiration d’eau d’un cours d’eau ou d’une rivière, la crépine ne doit pas être posé au fond afin d’aspirer de l’eau claire avec une granularité faible. L’ajout d’un filtre à l’aspiration peut-être recommandé.

Pompe pour puits

Un usage plus commun de la pompe de surface est le pompage de l’eau d’un puits. Les pompes de surface permettent de pomper l’eau d’un puits jusqu’à 8 mètres de profondeur. Au-delà, le choix d’une pompe immergée sera plus adapté. Généralement lors qu’elle est utiliser pour l’arrosage automatique d’un jardin, la hauteur de refoulement ainsi que la pression de sortie est pris en considération pour qu’elle soit adaptée au système d’arrosage.

Pompe pour récupérateur d’eau de pluie

En presence d’un récupérateur d’eau de pluie ou une citerne, pour en profiter au mieux, l’idéal est d’utiliser une pompe de surface. l’eau récupérée pourrez ainsi etre utiliser pour le lavage des voitures, l’arrosage du jardin ou encore l’alimentation d’une chasse d’eau. On placera le tuyau d’aspiration directement dans la cuve. Encore une fois, les critères de choix reposent sur la hauteur de refoulement et la pression en sortie.

Pompe pour alimenter la maison en eau

Pour ce type d’installation, il faut pouvoir disposer d’un récupérateur d’eau de pluie ou d’une citerne avec un volume d’eau conséquent. La pompe de surface seule sera limitée et il est préférable d’opter pour un surpresseur afin de stabiliser le débit et la pression pour les appareils.

Pompe vide-cave

La pompe de surface n’est pas la plus adaptée au pompage de l’eau d’une cave mais sa polyvalence en fait un bon choix pour une utilisation occasionnelle. On lui préférera une pompe immergée plus adaptée à cet usage. Pour protéger au mieux la pompe, il est recommandé d’utiliser un filtre sur la crépine ou alors se tourner vers une pompe à eau chargée.

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

Articles connexes

Les EPI : Un enjeu, pas un jeu !

Lorsque toutes les mesures de protections collectives comme les grilles de protections ou les capots insonorisants sur les machines ne permettent pas une utilisation efficace des outils, n’offrent qu’une partie de la protection, ou simplement que la tâche à effectuer nécessite d’entrer dans une zone dangereuse, il est nécessaire de mettre en place un équipement de protection individuelle (EPI).

Read More »

Main Menu