Comment choisir des gants de protection

Les gants sont des accessoires incontournables pour la protection individuelle. En coton, en caoutchouc, en kevlar, en cuir ou en latex, ils offrent différents niveaux de protections : thermique, électrique, chimique, etc…Avant de choisir des gants, il convient de vérifier qu’ils résistent aux produits manipulés, qu’ils sont à la tâche à réaliser, qu’ils sont confortables et qu’ils sont certifiés par une norme.

Examination de l’environnement et prévisions des risques

  1. Commencez par examiner l’environnement de travail et les risques encourus par vos travailleurs.

Avec quelles substances ou produits entrent-ils en contact en cas de fuite, de projections ou d’autres accidents ? À quelle fréquence entrent-ils en contact avec le produit chimique ?

De plus, il est essentiel que vos gants soient toujours adaptés à une tâche spécifique et ne soient pas utilisés pour d’autres applications. Chaque gant et chaque application sont différents.

Les facteurs les plus courants qui influencent votre choix sont :

  • La substance chimique que vous utilisez (acides, bases, solvants, etc.) ;
  • La concentration et la toxicité de la substance chimique ;
  • La durée de contact et la fréquence à laquelle vous entrerez en contact avec le produit chimique ;
  • La façon dont vos travailleurs entrent en contact avec une substance chimique (éclaboussures, rayonnements, immersion, etc.) ;
  • La longueur de vos gants ;
  • La sensibilité au niveau des doigts, la prise en main et le confort ;
  • La taille de vos gants.

choix de la matière prémière appropriée

Une fois la substance encourue et les risques détectées, Les matières premières des gants ont des propriétés spécifiques qui les rendent très adaptés à un environnement de travail déterminé, mais beaucoup moins à un autre environnement. Vous trouverez ci-dessous les matières premières les plus courantes et leurs principales caractéristiques : PVC, Latex, Nitrile, Néoprène, Butyle, Viton

Description des matériaux

1.      PVC (Chlorure de polyvinyle)

Le PVC est un excellent choix pour différents lieux de travail en raison de son excellent rapport qualité-prix. Ce matériau convient parfaitement si vous travaillez avec des acides et des soudes et est idéal, par exemple, pour les travaux d’entretien et de maintenance dans un environnement humide.

Ils sont résistants aux acides.

Ils sont imperméables aux alcools et aux détergents.

Ils sont isolants.

Ils sont étanches à l’eau et à l’air.

Leur protection face aux hydrocarbures aromatiques et aux halogènes est faible.

Domaines d’application : industrie agroalimentaire, chimique, pétrolière.

Les gants en PVC sont beaucoup utilisés dans les industries telles que :

  • Pêche, Entretien, Exploitation minière, Carburant et huile, Travaux mécaniques, Construction, Pétrochimie

2.      Latex

Les gants en latex peuvent être utilisés comme protection avec diverses solutions chimiques aqueuses :

  • Acide nitrique
  • Acide sulfurique
  • Méthanol
  • Formaldéhyde
  • Hydroxyde de sodium
  • Acide acétique

Ils sont très souples et donc confortables à porter. Ils sont également assez résistants aux risques d’abrasion et de coupure.

La résistance à la coupure et à l’abrasion est élevée, ce qui est particulièrement indiqué lorsque vos travailleurs utilisent aussi des objets tranchants.

Cependant, certaines personnes sont allergiques au latex. Faites donc les vérifications nécessaires avant de commander ces gants pour vos collaborateurs.

Les gants en latex sont moins appropriés pour travailler avec des solvants ou des huiles minérales. Les gants en Latex sont beaucoup utilisés dans les industries telles que :

  • Laboratoires, Agriculture, Industrie pharmaceutique, Industrie alimentaire
  • Le nitrile

Il s’agit d’une matière première idéale si vous souhaitez combiner les avantages du latex et du PVC. Ce matériau vous protège contre les perforations et les abrasions.

Le nitrile est très approprié si vous avez besoin d’une protection contre les solvants, les bases, les solvants et les esters. Ces gants sont recommandés pour des travaux tels que la production et l’application de peinture et de vernis ou le traitement et la finition du bois.

De plus, le nitrile peut être utilisé dans l’industrie alimentaire. Il vous permet d’entrer en contact avec différents produits alimentaires en toute sécurité.

L’inconvénient du nitrile est qu’il est souvent moins flexible. Certaines personnes souffrent également d’allergies, mais beaucoup moins que dans le cas du latex. Les gants en Nitrile sont beaucoup utilisés dans les industries telles que :

  • Industrie alimentaire
  • Peinture
  • Traitement du bois
  • Industrie automobile
  • Nettoyage industriel

4.      Néoprène

Si vous travaillez souvent avec des produits à base de pétrole, des graisses ou des carburants, cette matière première est appropriée pour vous. Elle offre également une excellente protection contre les acides et les soudes.

C’est un matériau souple, résistant à l’abrasion et aux coupures avec des propriétés de résistance à la chaleur.

Il présente toutefois un inconvénient majeur : lorsque le néoprène est mouillé ou humide, il perd son adhérence.

Applications et industries appropriées :

  • Nettoyage industriel
  • Traitement chimique des métaux

5.      Butyle

Les gants en butyle sont les gants de protection par excellence contre les gaz et les cétones en raison de leur structure moléculaire dense.

Ce sont des gants souples, élastiques et qui offrent une excellente protection des mains de l’utilisateur contre les esters, cétones, aldéhydes et alcools. Le butyle est aussi utilisé dans le monde militaire comme protection contre les gaz de combat.

Le butyle présente quelques inconvénients : il est assez coûteux en raison de son niveau très élevé et spécifique de protection contre les produits chimiques.

Choix de La BONNE TAILLE

Quelle taille faut-il choisir ? Une trop petite taille entravera vos mouvements et accélérera l’usure de vos gants. Par contre, si vous choisissez une trop grande taille, les gants risquent de tomber. Les gants sont généralement disponibles dans des tailles allant de 5 à 12.

Pour choisir la bonne taille, mesurez le pourtour et la longueur de votre main.

  • Placez un ruban à mesurer sur vos articulations.
  • Tournez la paume de votre main de façon à exposer la face intérieure et à placer le mètre ruban sur cette face intérieure.
  • Croisez le mètre ruban de façon à voir le contour de votre paume.

Consultez le tableau pour connaître la taille qui correspond à votre pourtour.

QUELLES SONT LES NORMES À RESPECTER POUR VOS GANTS DE PROTECTION ?

Ne pas respecter les normes en vigueur, c’est mettre la santé de vos employés en danger. Pour prémunir les travailleurs de la logistique d’accidents, les équipements de protection répondent à une quantité de normes que nous allons détailler ci-dessous.

1.      La certification CE

Ce symbole, que l’on ne retrouve pas uniquement sur l’équipement de protection individuelle, indique que le produit est conforme à la réglementation européenne.

Il s’agit d’un prérequis essentiel pour s’assurer qu’un produit répond aux normes élémentaires de sécurité.

2.      Norme européenne des gants de protection : EN 420

Cette norme européenne concerne directement les gants de protection. Pour y répondre, les gants de sécurité doivent se conformer à quelques règles :

  • Le respect de l’innocuité : les gants ne doivent pas contenir de substances allergènes et doivent disposer d’un pH neutre ;
  • Le respect de la charte des tailles européennes ;
  • Le respect du test de la dextérité ;
  • Le respect des instructions de marquage.

*** Les risques mécaniques : EN 388

Les risques mécaniques étant les plus fréquents en manutention, choisir des gants de protection anti coupures répondant à la norme EN 388 est indispensable.

Celle-ci garantit que les gants porteurs du sigle offrent une protection contre :

  • Les coupures ;
  • Les déchirures ;
  • Les abrasions ;
  • Les perforations.

Cette norme s’adjoint d’un barème permettant de juger de la performance de la protection qui est offerte.

Cette échelle s’étale de 0 (protection faible) à 4, voire 5 (protection élevée).

*** Les risques chimiques et microbiologiques : EN 374

Les gants répondant à la norme EN 374 garantissent une protection chimique et contre les produits abrasifs.

Mais un gant certifié EN 374 ne convient pas forcément à tous types d’usages.

Ici encore, un barème a été dressé afin d’informer sur le type de produit chimique contre lequel le gant offre une protection optimale.

Celui-ci prend la forme d’une lettre, accolée à la mention « protection chimique spécifique » :

  1. A : résistance certifiée contre le méthanol ;
  2. J : résistance certifiée contre le n-Heptane ;
  3. K : résistance certifiée contre la soude caustique 40 % ;
  4. L : résistance certifiée contre l’acide sulfurique.

Outre leur résistance, ces gants de protection chimique bénéficient d’une grande durée de vie et sont doublés en textile afin d’apporter plus de confort à vos employés.

*** Les risques de froid : EN 511

Le froid est particulièrement handicapant en entrepôt. En plus de gripper les mouvements, il favorise les accidents.

Les gants de sécurité répondant à la norme EN 511 permettent de se prémunir des effets du froid jusqu’à -50°C.

On admet qu’un gant de protection au froid doit répondre à trois exigences :

  • Imperméabilité à l’eau ;
  • Résistance au froid de contact ;
  • Résistance au froid convectif.

Comme pour les autres types de gants de protection, la performance de chaque critère est évaluée sur une échelle de 0 à 4 pour ce qui est de la résistance au froid, et de 0 à 1 pour ce qui est de la perméabilité.

*** Les risques de chaleur : EN 407

La peau est extrêmement sensible à la chaleur. Les mains faisant souvent office de premier contact avec un élément chaud, l’adoption de gants de protection contre le chaud est capitale pour protéger vos manutentionnaires.

Pour répondre à la norme EN 407, un gant doit valider les exigences suivantes :

  • Résistance au feu ;
  • Résistance à la chaleur de contact ;
  • Résistance à la chaleur convective ;
  • Résistance à la chaleur radiante ;
  • Résistance aux petites projections de métal en fusion ;
  • Résistance à d’importantes projections de métal en fusion.

*** Les risques électrique

  • Ils répondent à la norme EN 60903.
  • Ces gants isolants permettent de protéger contre les chocs électriques et les explosions d’arc lors d’activités sous tension.
  • Ils sont souvent en caoutchouc naturel.

L’indice de performance de chacun de ces critères est évalué de 0 à 4.

À chaque travail de manutention son gant de protection. Si l’offre en la matière est très diverse, la réglementation européenne permet de s’y retrouver simplement, grâce à des symboles signifiant la performance des vêtements de protection.

Quelle que soit la problématique de protection à laquelle vous êtes confrontés, là est un élément à ne pas négliger pour la sécurité de vos employés.

Les points à retenir :

  • Les mains des manutentionnaires sont particulièrement exposées aux dangers en entrepôt,
  • Les gants de travail de manutention doivent obligatoirement porter le symbole CE, signifiant leur conformité aux réglementations européennes,
  • Des normes européennes existent, et permettent de repérer facilement quel type de protection offre un gant de sécurité.

·         Épaisseur

L’épaisseur d’un gant résistant aux produits chimiques varie entre 0,05 mm et 2,5 mm environ.

L’épaisseur influence principalement la sensibilité au niveau des doigts et le confort. Quand une personne doit porter des gants pendant une période prolongée, une version plus épaisse est beaucoup plus confortable. Mais n’oublions pas que le port de gants résistants aux produits chimiques devrait être aussi court que possible.

  • En effet, la durée d’un port confortable des gants n’est pas tant liée au matériau qu’à la conception.
  • Le coton offre une isolation thermique et absorbe la transpiration.
  • Le polyamide est très fin et sans couture pour une sensibilité optimale au niveau des doigts.
  • Le para-aramide offre une très haute résistance aux coupures et à la chaleur.
  • Le PEHD (polyéthylène haute densité) est résistant aux coupures et très souple.

·         Extérieure

Dans quelle mesure avez-vous besoin d’une plus grande adhérence dans votre travail ?

Les gants lisses sont appropriés pour de nombreuses applications. De plus, ils ne laissent aucune trace sur les objets touchés.

Vous avez besoin d’une bonne adhérence, par exemple dans un environnement huileux ? Dans ce cas, optez pour des gants à structure gaufrée.

Maintenant que vous connaissez les avantages et les inconvénients des matières premières les plus courantes, vous devriez avoir une bonne idée du type de gant dont vous avez besoin.

Dans cette étape, nous examinons plus en détail les niveaux de protection et de confort.

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

Articles connexes

Main Menu